top of page

Accompagnement du couple et de l'infertilité non-organique

Derrière la difficulté ou l'impossibilité d'avoir un enfant et quand il n'y a aucune raison médicale, il peut y avoir des causes complètement inconscientes et insoupçonnées autour du couple.

Image de Amanda Sixsmith

L'infertilité non-organique, également connue sous le nom d'infertilité psychogène ou fonctionnelle, se réfère à l'incapacité de concevoir un enfant malgré des organes reproducteurs fonctionnels et en bonne santé. Contrairement à l'infertilité organique, qui est causée par des problèmes physiques ou médicaux tels que des blocages tubaires, des troubles hormonaux, des anomalies utérines ou des problèmes de sperme, l'infertilité non-organique a des causes principalement liées à des facteurs émotionnels, psychologiques ou comportementaux. Voici une explication plus détaillée des causes et des conséquences de l'infertilité non-organique :

Les causes possibles

STRESS ET ANXIETE

Stress et anxiété : Le stress chronique, l'anxiété et la pression liée à la conception peuvent perturber le système hormonal et affecter la régularité des cycles menstruels et de l'ovulation.

TROUBLES EMOTIONNELS

Les troubles émotionnels tels que la dépression peuvent influencer les cycles menstruels, le désir sexuel et la libido, ce qui peut rendre plus difficile la conception.

TRAUMAS PASSES

Des expériences traumatiques antérieures, notamment des fausses couches, des avortements, des abus sexuels ou des deuils, peuvent avoir un impact sur la fertilité en créant des blocages psychologiques.

PRESSION SOCIALE ET FAMILIALE

La pression sociale pour concevoir, les attentes familiales et les normes socioculturelles peuvent entraîner un stress supplémentaire et nuire à la fertilité.

PROBLEMES RELATIONNELS

Des conflits relationnels, des problèmes de communication ou des tensions au sein du couple peuvent créer un environnement défavorable à la conception.

ETC...

La liste ne se veut pas exhaustive...

Les conséquences

STRESS ACCRU

L'incapacité à concevoir peut entraîner un stress intense, qui à son tour peut aggraver les problèmes d'infertilité en perturbant les cycles menstruels et en affectant la qualité du sperme.

IMPACT EMOTIONNEL

L'infertilité non-organique peut avoir un impact significatif sur le bien-être émotionnel, entraînant des sentiments de frustration, de dépression, de tristesse, de colère et de désespoir.

TENSIONS DANS LE COUPLE

Les pressions liées à la conception peuvent provoquer des tensions et des conflits au sein du couple, mettant à l'épreuve la relation.

ISOLEMENT SOCIAL

Certaines personnes peuvent se retirer socialement pour éviter les conversations douloureuses sur la conception, ce qui peut conduire à l'isolement.

DECISIONS DIFFICILES

L'infertilité non-organique peut amener les couples à prendre des décisions difficiles, telles que l'exploration de traitements de fertilité invasifs, l'adoption ou la décision de ne pas avoir d'enfants.

IMPACT SUR L'ESTIME DE SOI

Les personnes peuvent ressentir une baisse de l'estime de soi et remettre en question leur valeur en tant que partenaires et en tant qu'individus en raison de leur incapacité à concevoir.

Et pour finir...

Ces épreuves qui parfois semblent insurmontables, les fausses couches, les fécondations in-vitro si douloureuses à vivre et j'en passe. Ce programme spécifique de la sophro-analyse peut vous à aider à :
 

  • Régler le problème en identifiant l'origine

  • ou simplement vous aider à traverser l'épreuve quelle que soit l'issue...

    Mais...

  • Ce n'est évidemment pas une solution miracle qui réparera à un problème médical avéré, un âge trop avancé pour enfanter, etc

     


 

bottom of page